Flash info

Joseph Kabila fait 5è dan de Tai Jitsu par la Fédération mondiale de la discipline

C'est l'un de ses proches collaborateurs, Henri Mova qui a reçu le titre honorifique en son nom des mains du Président de la Fédération mondiale de Tai Jitsu, ce mardi 30 octobre à l'ouverture du premier stage International de Kinshasa de ce sport. Des assises qui réunissent des sportifs RD. Congolais, Burkinabés , Camerounais, Tchadiens et Congolais d’en face. Une cérémonie comme elle se déroule sur les tatamis de professionnels, véritable découverte pour les non initiés.

D'abord le rituel de la salutation de tous les maestros à l'endroit des invités dont Henri Mova représentant le Chef de l'État.
Puis, le Président de la Fédération Mondiale de Tai Jitsu, le français, Laurent Larivière décerne au Professeur Mova le diplôme d'honneur 5ème dan et un équipement de TaiJitsu pour le Président de la République.

Prenant la parole, Henri Mova a salué au nom de Joseph Kabila, l'engagement de tous les pratiquants par le sens de l'encadrement de la jeunesse congolaise et africaine. Ainsi, a-t-il  déclaré ouvert le premier stage International de Tai Jitsu de Kinshasa.

Présent à cette cérémonie, Papy Niango, ministre des sports, a félicité la fédération congolaise de Tai Jitsu et ses dirigeants pour le pas accomplis à moins de temps.

Pour rappel, le Tai Jitsu est une discipline née au Japon puis  au fil du temps répandue dans d'autres pays de l'Europe, de l'Afrique et de l'Amérique du Sud. Elle est pratiquée en République Démocratique du Congo depuis 1990, avec à ce jour environ 3000 athlètes. Eric Kindambu en est le Président actuel de la Fédération Congolaise.
Pour être complet, une de séance d'exhibitions a sanctionné cette cérémonie de l’ouverture du premier stage International de passation de ceintures de Kinshasa.

Catégorie
Région